vendredi 11 août 2017

L'oiseau de mauvais augure

L'inspecteur Patrick Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s'apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hannah Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrick un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d'un fait divers banal ou macabre mise en scène? Un sombre pressentiment s'empare de l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge...
Dans ce quatrième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg tisse avec brio l'écheveau d'une intrigue palpitante. Cueilli par un dénouement saisissant, le lecteur en redemande. 



C'est toujours un plaisir de commencer une nouvelle aventure de Patrick et Erica. 
Je suis maintenant très attaché aux personnages: Anna, Dan, Martin, Annicka...même Gösta commence à être intéressant! Ah, et Mellberg...pauvre Mellberg. 

Habituée au schéma propre de Camilla Läckberg, introduire des morceaux d'une histoire passée il y a plusieurs années, je cherche à présent des indices dans ces quelques pages semées ici et là entre les chapitres. Mais ce n'est pas si évident à déchiffrer, ces pages sont comme une énigme : on sait qu'elles correspondent à un des personnages de l'histoire mais il n'est pas facile de savoir lequel (et heureusement). 

Dans cette nouvelle enquête, une femme, Marit, est retrouvée morte dans sa voiture. Cela aurait pu être classé dans les accidents dus à l'alcool mais comme à son habitude, Patrick ne laisse rien au hasard et finalement, cet accident ressemble plus à un meurtre déguisé. Mais les indices pour trouver un éventuel suspect sont minces. Marit n'avait pas d'ennemis, seul son ex-mari, Ola, fait partie des personnes avec qui elle a eu des différends. 
Mais grâce à se mémoire infaillible, Patrick va rechercher dans les archives un accident du même genre que celui de Marit...et mettre ainsi à jour des similitudes avec plusieurs accidents de voiture. Mais quel est le lien? 

Encore une enquête rudement bien menée. Je ne me lasse pas de cette série. J'aime de plus en plus les personnages, comme je le disais plus haut. En revanche, je n'ai pas trop compris l'émission de téléréalité : pas beaucoup de participants, logés dans foyer cantonal...loin de nos émissions françaises telles que secret story ou star academy. En tous cas, cela a eu le mérite de souligner l'inutilité et la futilité de ce genre d'émission. 

Concernant le coupable, je n'ai pas eu de soupçons. Je me doutais qu'un des personnages avait des secrets mais j'étais loin d'imaginer lesquels. Et puis je pensais que le personnage allait devenir important donc je n'ai pas pensé un seul instant à un tel dénouement.  

Le roman se termine par le début d'une énigme dont je me réjouis d'avance de la lecture : Erica revient-elle sur le devant de la scène (comme dans La princesse des glaces?). 


Lu dans le cadre du challenge Thriller et Polar


Et du Défi Lecture 2017, Catégorie 74. Un titre imagé


1 commentaire:

  1. Mon préféré de la série !
    J'ai un peu décroché après La Sirène.

    RépondreSupprimer

La scène des souvenirs

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu'elles parcourent ensemble un album de...