mardi 1 novembre 2016

La princesse des glaces

Erica Falck, trente - cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wilkjner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'oeuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrick Hedström, amoureux transi, la rejoint. 
A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge dans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d'autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d'un peintre clochard - autre mise en scène de suicide. 
Au - delà d'une maîtrise évidente des règles de l'enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer des personnages complexes et - tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol - disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu'on ne le pense.



Eilert Berg, un retraité du petit village de Fjallbacka alerte la première personne qu'il croise : la jeune femme dans la maison est morte. C'est Erica Falck qui passe par là et la femme qu'elle voit dans la baignoire, morte, est loin d'être une étrangère. Il s'agit de son amie d'enfance, Alexandra.
Cela pourrait s'arrêter là pour Erica mais elle va finalement se retrouver à suivre l'enquête de la mort de son amie sans rien demander et se dit qu'elle tient là un excellent sujet pour son futur livre!

L'ambiance est fraîche, on se croirait presque en plein paysage suédois. Glissez vous sous un plaid avec ce roman et un thé et plongez dans l'histoire.

Pour résoudre cette enquête, les interrogatoires vont bon train, tout le monde y passe. C'est une petite bourgade, tout le monde se connaît, de près ou de loin et les commérages foisonnent. Il paraît que dans les villages, tout se sait? Attention, à Fjallbacka, certains secrets sont bien gardés et il faudra du temps à Erica et l'inspecteur de police Patrick Hedström pour lever le voile sur les mystères qui entourent Alexandra. Que venait - elle faire ici tous les week - ends alors qu'elle n'habitait plus là depuis longtemps? Qui voyait - elle secrètement en - dehors de son mariage? Quel était le lien entre elle et le drogué du coin?

Tous les personnages ont des secrets : les parents d'Alexandra qui, sous leur apparence propre et distinguée, vont devoir faire un terrible aveu ; le meilleur ami d'Erica, Dan, qui pourrait bien s'en mordre les doigts ; Anna, la soeur d'Erica, qui cache bien des malheurs ; ainsi que tous les habitants liés de près ou de loin à l'affaire.

J'ai beaucoup aimé ce premier volet des aventures d'Erica Falck. L'enquête avance petit à petit et souvent, bien plus de questions s'ajoutent que de réponses jusqu'au inévitable dénouement. Une fin assez inattendue en ce qui me concerne, avec une autre idée du "méchant".
Des personnages plutôt originaux et sympathiques. Pour une fois, pas de cliché du policier bravant les interdits pour suivre son intuition. Au contraire, Patrick Hedström, tout comme Erica, est à la limite de la perfection. Ils sont jeunes, beaux et en pleine forme, sans démons cachés même si Erica peut avoir un petit côté rebelle parfois.

J'aime beaucoup le titre (c'est d'ailleurs ce qui m'a attirée au premier abord). Il est bien choisi et très évocateur. Certes, pas très original mais il reflète bien l'atmosphère glaciale, l'image de la découverte de la victime et le personnage d'Alexandra.

J'ai d'ores et déjà lu la suite de cette série de romans de Camilla Läckberg. A suivre ...

Ma note : 4/5

Lu dans le cadre du Défi Lecture 2016, catégorie 50 : Un livre choisi juste pour le titre

Et du challenge  Thriller polar chez Sharon



2 commentaires:

  1. Je n'ai encore rien lu de Camilla Läckberg, mais je commencerai évidemment par celui-ci, après avoir lu presque toute la série de ses aînés, Sjöwall et Wahlöö...

    RépondreSupprimer
  2. ça fait plusieurs fois que je suis tentée de lire cette auteure ... Je pense qu'il va falloir que je saute le pas !

    RépondreSupprimer

De pourpre et de soie

Londres, 1939. Quand Ada commence à travailler au sein d'un atelier de mode de Dover Street, la belle jeune femme rêve d'une carriè...