jeudi 10 août 2017

Glacé

Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d'une journée glaciale de décembre, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d'un cheval, accroché à la falaise. Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l'enquête la plus étrange de toute sa carrière.


Après l'avoir vu passé énormément de fois sur internet et sachant qu'il y a eu une adaptation à la télé (a priori sans succès), je me suis décidée à le lire. 

Le commandant Servaz est appelé dans les Pyrénées pour le meurtre d'un ...cheval! Il n'en croit pas ses oreilles, l'appeler pour un cheval, sérieusement, ils ont perdu les pédales ou quoi? Il n'en croit pas non plus ses yeux: le crime est sauvage et abominable. Il est arrivé ici, et il n'a pas le choix, il doit enquêter. Il s'avère que le cheval appartient à un gros "poisson" de la région, il se doit d'avoir des résultats rapidement. Il commence donc ses interrogatoires avec sa coéquipière locale, Irène Ziegler.
En même temps, Diane Berg vient de débuter dans son nouvel emploi, en tant que psychologue à l'Institut Wargnier, où séjournent les pires criminels. Seule dans cet environnement inconnu, son adaptation est difficile. D'autant plus qu'il se passe ici des choses étranges...Elle aussi commence à enquêter...sur ses collègues!

Je dois dire qu'au début, j'ai eu du mal à savoir où il voulait en venir, Bernard Minier, avec son histoire de cheval. Et puis, l'enquête avance et amène de nouvelles questions, des recoupements avec d'autres affaires, d'autres cadavres...de nouveaux personnages aussi, parfois trop, je me suis perdue à un moment donné entre les noms du pharmacien, du maire, des femmes de l'un et de l'autre, etc. 
On suit l'enquête de Servaz en parallèle de la vie de Diane à l'Institut. Bizarrement, ils ne se rencontrent jamais alors qu'ils auraient tant de choses à se dire, c'est frustrant! Et ça aurait mené la fin du livre beaucoup trop vite aussi. 

"Glacé" porte bien son nom. D'une, il fait froid tout le temps. De deux, l'ambiance où Diane vit et travaille est sombre, inquiétante et...glacée! Il faut absolument lire ce livre au chaud sous sa couette sous peine de tomber en hypothermie! 

Ce thriller est très bien mené: l'enquête avance pas à pas. Certes, ça n'avance pas vite, ce qui pourrait être un reproche. Or, ce n'est pas le cas. On a le temps de suivre le cheminement, de comprendre ce qui se passe, car il y a beaucoup d'informations (étant donné le nombre de personnages et d'enquêtes "parallèles"). 

Mon petit bémol parce que oui, j'ai souvent un petit bémol: le coupable. Je l'ai senti à dix kilomètres. Je n'étais pas du tout sûre de moi mais le personnage était trop louche à mon gôut. Même si on veut nous faire croire le contraire en apportant un autre suspect sur un plateau...

En bref, mon sentiment c'est : "pas mal". Mais je n'ai pas eu le coup de coeur comme certains et d'autres policiers ont retenu mon attention beaucoup plus que celui-ci. 



Lu dans le cadre du challenge pavé par mois (725 pages)


et du Challenge thriller et polar


et du Défi Lecture 2017, Catégorie 3. Lire un livre dont vous avez beaucoup entendu parlé.

1 commentaire:

  1. Merci pour ta participation !
    Je l'ai lu à sa parution, j'ai lu les suites depuis, dont le tout dernier, que je n'ai pas vraiment aimé.

    RépondreSupprimer

La scène des souvenirs

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu'elles parcourent ensemble un album de...