jeudi 27 novembre 2014

Petits mots #3

Les petits mots d'A.
Mignonneries ou drôleries.



"Ah mais, tu m'as déchiré les cheveux! "

Petite variante, en retirant le bavoir:

"Aïe, tu m'as déchiré le nez!"

lundi 24 novembre 2014

Dracula (challenge)


Dracula, Bram Stocker.

Quatrième de couverture : Comment Vlad III, prince de Valachie, dont le goût immodéré pour le supplice du pal lui avait valu le sobriquet de "Tepes" (l'empaleur), est - il devenu, sous la plume de Bram Stocker, le comte Dracula? 
Comment un seigneur de la guerre mort au combat en 1476, contre les Turcs est - il devenu un non - vivant, se nourrissant du sang de ses victimes? Comment, enfin, le folklore du vampire s'est - il nourri des chroniques historiques? 
Mystérieuse alchimie qui fit l'universel succès du roman de Stocker. Par lui , la légende, reprise à la scène et, surtout, à l'écran, est devenue mythe et a donné naissance à la saga du Prince des ténèbres. 

De "Dracula", je me souviens de mes cours d'Anglais dans lequel nous regardions des extraits d'un film et étudions quelques passages. A vrai dire, je ne me souvenais pas de grand chose si ce n'est que ça parle d'un vampire. Alors quand j'ai vu que le livre était dans ma liste, je me suis décidée. 

Le roman commence par le journal de Jonathan et son périple pour aller rendre visite au comte Dracula. Déjà, l'ambiance est lourde, l'atmosphère pesante et le temps presque apocalyptique. Durant son voyage, Jonathan rencontre des personnes étranges qui semblent apeurées. Par qui? Par quoi? Jonathan ne comprend pas. Il se rend donc au château du comte pour y régler une affaire immobilière, ensuite, il repartira. Enfin, c'est ce qu'il croit. Dès son arrivée, il se passe des choses étranges...

Pendant ce temps, sa fiancée Mina, restée en Angleterre, passe du temps avec son amie Lucy. Même si elle se languit de son fiancé et commence au bout d'un moment, à s'inquiéter (ne devait - il pas rentré plus tôt?), elle a à faire avec Lucy. En effet, celle - ci semble être malade. Son sommeil est très agité et elle perd des forces de jour en jour. Aucun symptôme ne permet de dire de quoi elle pourrait être atteinte. 

Enfin, des nouvelles de Jonathan! Pas très bonnes, il est tombé malade pendant son séjour, il ne va pas bien. Mina court à son chevet. Il ne se souvient de rien mais il est très angoissé. Lucy quant à elle, s'épuise de jour en jour. Il est temps d'appeler un spécialiste. Celui - ci doit se rendre à l'évidence : le mal rôde autour d'elle. 

Ce roman se présente sous forme de journaux intimes, de comptes- rendus, de lettres ... Nous avons un point de vue différent à chaque fois tout en suivant chronologiquement les évènements. J'estime que cela rend le ton moins monotone, j'ai bien aimé. Nous sommes face à leurs pensées, leurs interrogations, leurs doutes, leurs peurs aussi. En revanche, jamais nous ne connaîtrons le point de vue de Dracula. Celui - ci est très peu présent physiquement mais il hante tout le monde. A chaque page, il est avec nous (derrière une fenêtre peut - être en train de nous observer?). Exit la chaleur du soleil, le vent dans les cheveux ... ici, il fait noir et froid presque tout le temps. 

Ce qui m'a tenu le plus en haleine, c'est la découverte de l'existence du vampire dans la vie des personnages. La chasse à Dracula ensuite m'a un peu moins plu. 
Quant aux personnages, ils sont "gentils". La distinction entre le bien et le mal est limpide. Tous les personnages ont des qualités admirables. A en croire l'auteur, ils n'ont aucun défaut. Et en prime, ils se font tous des courbettes entre eux. Et Dracula est horriblement méchant. Je dis cela d'une manière ironique mais ça m'a fait vraiment rire de lire que deux personnes venant de se rencontrer se jurent de rester amis pour la vie. C'est un détail, cela n'entache en rien la qualité du roman. D'autre part, je ne connais pas la vie anglaise de l'époque mais d'ailleurs : quelle époque? Les journaux et lettres indiquent un jour et un mois mais jamais une année. 

Je ne me suis jamais ennuyée durant cette lecture. Pour autant, je n'en étais pas non plus à ne plus pouvoir le lâcher. Cela reste tout de même un bon roman à lire (une nuit d'hiver par exemple). 

Ma note : 4/5

Lu dans le cadre du challenge de Bianca







dimanche 23 novembre 2014

7 jours et des merveilles #29

Nous revoilà pour le résumé de la semaine, enfin des deux semaines venant de s'écouler. Cela va être assez bref, du moins pour la première semaine : A. a été malade au moins la moitié de la semaine (gastro + poussée dentaire a priori). Des nuits très pénibles pour tout le monde et des journées off. 
La deuxième semaine,elle a repris l'école. Sauf le Lundi car nous avons tous loupé le réveil ! 

Il y a eu : 

- une ballade en forêt.

- des activités : les livres autocollants qu'elle adore et du coloriage (nous sommes assez impressionnés par son talent déjà!). 

- Noël est arrivé : A. est émerveillée par les décorations des centres commerciaux.
"Wouah, regarde les boules ! Wouah, les nounours. Wouah les sapins!" Etc...
J'ai terminé le calendrier de l'avent (mais pour l'instant pas de photos car il n'est pas encore accroché). 
Et on a fait la la lettre au Père Noël . 

- On a fait un vide - greniers : on a récupéré un lit superposé avec des bébés dedans , un chariot de docteur, une maison Pet's Shop ... Bon, finalement, elle ne mérite pas vraiment tout cela. Elle est vraiment exécrable en ce moment, on se trouve parfois déconcertés face à son comportement. 

- On a testé le parc de jeux Woopi. A. s'est éclatée avec Papa pendant que j'allais faire les soldes chez DPAM à côté. Sont pas fous, ils mettent l'entrée du magasin dans le parc de jeux ! 










C'était ma semaine en mots et en images pour Madame Parle . 

Bon Dimanche et belle semaine ! 

jeudi 20 novembre 2014

Trois éclats toutes les vingt secondes



Quatrième de couverture : Un mère et son petit garçon séjournent le temps d'un été sur une île bretonne. Une saison qui changera profondément leur vie. 
Emma et son fils, Camille, sept ans, débarquent en Bretagne sur l'île de Sein pour y passer les deux mois d'été. La jeune mère est désespérée : contrainte à cet exil par son mari, elle éprouve d'immenses difficultés à comprendre son fils, à l'intelligence aigüe et au caractère imprévisible. Quelle faute - a - t - elle donc commise pour que son mari la punisse de la sorte? Alors que Camille s'enthousiasme immédiatement pour l'île et ce monde enchanteur qui s'offre à lui, Emma résiste. Mais la généreuse amitié d'Armelle et la rencontre avec le séduisant Ronan vont peu à peu l'aider à s'ouvrir. La magie de l'île bretonne réussira - t - elle à rapprocher la mère et son enfant? 

Emma débarque sur l'île de Sein avec son fils, Camille, pour y passer tout l'été. Camille est un petit garçon curieux, intelligent, gai, qui se réjouit de tous les trésors que renferme l'île. En revanche, sa mère, fragile et apparemment blessée par la vie, se demande ce qu'elle va pouvoir faire ici durant deux mois.

Pour quelle raison son mari l'oblige - t - il à rester ici? Comment peut - on contraindre une personne, la surveiller par GPS  et sous la menace d'une sanction? C'est ce qui m'a gênée dans ce roman, ce en quoi j'ai le moins cru. Bien sûr, il y a une énigme autour de cela : qu'a bien pu faire Emma pour que son mari en arrive à une telle décision? Elle - même ne le sait pas vraiment.

Emma est une femme perdue, qui ne comprend pas son fils. Leur relation est donc assez compliquée. Camille voudrait l'attention et l'amour de sa mère et met tout en oeuvre pour la conquérir.
On s'attache vite à ce petit garçon, tout comme les habitants de l'île : Armelle, propriétaire du restaurant et Louis - Camille, homme solitaire et mystérieux qui marche seul la nuit sur la côte.

La vie sur une île n'est pas simple pour une Parisienne. Elle s'ennuie. Elle passe son temps à fumer des cigarettes au bar et à dormir en ruminant sa punition et en rêvant au voyage qu'elle aurait dû faire à la place. Camille, au contraire, court partout, s'enivre d'air marin, se passionne pour les livres et les goëlands, les légendes bretonnes. Avide de connaissances, il se rapproche de Louis - Camille dont il souhaite percer le secret. Grâce à lui, il va découvrir le don qui se cache en lui.

Chacun va faire son petit bout de chemin. Emma se détendra un peu, nouera des amitiés, pourra se confier, se libérer un peu de tout le poids qu'elle porte. Camille avancera de son côté, zigzaguera, reculera ... Retrouvera - t - il sa mère au bout du chemin?

On aime parcourir l'île avec les personnages, sentir le vent dans nos cheveux et / ou le soleil sur notre visage. On imagine aisément les tempêtes , les vagues s'écrasant sur les rochers. L'insularité est très bien décrite (un monde à part, un isolement souhaité, une vie simple et tranquille, des habitants solidaires ...) quoiqu'un peu clichée.

C'est une jolie histoire, un magnifique décor, des personnages attachants. Néanmoins, ce roman est assez prévisible. La seule surprise que j'ai eu concerne la raison de l'exil d'Emma , d'autant plus surprenante que cela ne s'harmonise pas vraiment avec le reste.

Ma note : 3,5 / 5

mercredi 19 novembre 2014

Cher Père Noël

Le secrétariat du Père Noël est ouvert ! 





- On va écrire au Père Noël? 
- Oui, parce qu'il va être content que je lui écris !

- T'as vu, j'écris comme à l'école. 
- Tu lui fais un dessin?
- Je fais un bonhomme : des yeux, une bouche, un nez.  (Ses premiers bonhommes têtards!)

- On lui écrit quoi? 
- Des bébés. 

- On lui dit que tu as été sage?
-Oui.
- Tu as été tout le temps sage?
- Oui.
- T'es sûre?
- Oui. ( Ceci est bien entendu un mensonge...). 

- Il faut écrire son adresse sur l'enveloppe. Il habite où le Père Noël? 
- A La Chapelle des F ****** !
- Ah bon, il habite à La Chapelle des F*****?
- Bah oui, quand même. 
(Bah oui ...Pfff, on n'y connaît vraiment rien.) 

Réponds - nous vite Père Noël ! 

Vous avez fait votre lettre au Père Noël? 

mardi 18 novembre 2014

A quelques secondes près



Quatrième de couverture : A 16 ans, Mickey Bolitar a vécu son lot de tragédies : la disparition de son père, les graves difficultés de sa mère, l'installation chez son oncle Myron, avec qui il ne s'entend pas. Mais le cauchemar ne s'arrête pas là. Alors qu'il se demande toujours ce qui est réellement arrivé à son père, il apprend que son amie Rachel a été retrouvée blessée par balles, chez elle, et décide immédiatement de remonter la piste de l'agresseur. 
S'il n'a pas hésité jusque là à se mettre en danger pour aider ceux qu'il aime, Mickey sait aussi que la curiosité se paie cher. A quelques secondes près, tout peut basculer ...

Il s'agit de la suite de "A découvert" (voir ici ). Un lecteur qui n'aurait pas connaissance du premier volet ne peut pas se sentir perdu car l'auteur revient sur les éléments importants de l'histoire de Mickey : sa vie d'avant avec ses parents dans les quatre coins du monde, le décès de son père, la toxicomanie de sa mère ainsi que sur tout ce qui touche à l'intrigue autour de  Mickey. Pour moi, il y avait beaucoup trop de répétitions justement. J'avais lu "A découvert" peu de temps avant donc ça m'a vraiment gênée.

Venons - en aux faits : ce roman s'ouvre sur une fusillade ayant lieu chez une des amies de Mickey, Rachel. Elle se trouve blessée à la tête et ne se souvient de rien. On va donc retrouver le trio Mickey / Spoon / Emma dans le rôle d'enquêteurs. Que faisaient ces deux drôles de types à rôder près de la maison de Rachel. Quel est le rôle du père de cette dernière dans cette affaire? Et celui du commissaire Taylor qui a l'air d'avoir des choses à cacher?

Parallèlement à cela, Mickey se pose toujours des questions sur la mort de son père et le mystérieux ambulancier présent ce soir - là. Le concernant, on aura une petite révélation mais pas de quoi nous rassasier. Pis, une autre énigme se forme à la fin pour nous porter vers le troisième volet.
En revanche, on en sait un peu plus sur Emma. Elle qui rentrait chez elle par les bois, qui refusait systématiquement de se faire raccompagner ... Cette fois, Mickey, non sans être inquiété par certaines rumeurs, se décide à la suivre.

Encore une enquête fort sympathique de Mr Coben que l'on lit très rapidement. Cette fois, je me suis laissée portée par cette histoire d'adolescents auxquels je me suis finalement attachée.
J'ai apprécié que l'histoire d'Emma soit plus développée mais je regrette le manque d'indices concernant le père de Mickey. On a très peu avancé sur ce sujet et du coup, j'ai hâte de lire la suite ! Car c'est bien cette intrigue qui nous tient en haleine dans ces romans car finalement, le coupable de la fusillade chez Rachel, je l'ai déjà oublié.

Ma note : 3,5 /5

dimanche 9 novembre 2014

7 jours et des merveilles #28



Une semaine sous le signe de la rentrée ! A. , toujours contente d'aller à l'école , même avec une remplaçante. "La maîtresse, elle a un problème, elle s'est fait mal au dos". 

Une reprise également pour moi mais avec un nombre d'heures assez réduit donc cool, cool. 

Un petit passage aux urgences pour des maux de ventre mais comme d'habitude, rien d'alarmant. Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit. Le médecin m'a quand même demandé si je me sentais de continuer le travail. J'ai envie de dire que je n'ai pas trop le choix (si je veux que mon congé soit rémunéré). 

Un soir de pleine lune / tempête : ça donne une A. et une maman qui ne dort pas ... Du coup, j'ai vu des supers reportages à la télé (hum). 

Une semaine somme toute, tranquille. 
(qui avait débuté avec des pancakes maison mais j'ai supprimé la photo!). 


Une petite carte pour une jolie petite fille (dessin copité sur Pinterest).


La pose avec le cardigan que Mamie m'a tricoté ! 


Arrivés en avance à l'école, on a espionné notre fille dans la cour ... Main dans la main avec sa copine, elles ramassent des marrons et ont l'air de bien "discuter". Mais de quoi parlent - elles? Sa copine est donc Naïla. (A est derrière l'arbre).


A. et la passion "soleils". Nous sommes très fiers de ses soleils d'ailleurs ! Ses premiers dessins figuratifs. 


Le chat qui fait un câlin et qui berce bébé (qui bouge beaucoup, beaucoup) avec ses ronrons ! 

C'était ma semaine en mots et en images pour Madame Parle . 

Bonne semaine !


mardi 4 novembre 2014

Histoire de peinture

Un peu d'imagination ...



"Il faut cacher toute la feuille sinon le loup il va rentrer dedans."
"Il faut cacher tout le blanc."
"Regarde, la porte elle est fermée."

Alors, vous voyez? 

lundi 3 novembre 2014

A découvert



Quatrième de couverture : Depuis la mort de son père, le jeune Mickey Bolitar habite chez son oncle, Myron. Une cohabitation d'autant plus délicate que Mickey a de qui tenir : forte tête, impulsif, obstiné, aucun doute, il appartient bien au clan. Alors quand l'adolescent voit disparaître du jour au lendemain, sa nouvelle petite amie, il se lance tête baissée en territoire inconnu, à découvert ...

Suite au décès de son père et à l'hospitalisation de sa mère, Mickey part vivre chez son oncle. Il arrive dans un nouveau lycée où il se fait de nouveaux amis, Ema et Spoon. Il rencontre également Ashley avec qui il vivra une histoire d'amour avant qu'elle ne disparaisse subitement. Que lui est- il arrivé? Pourquoi en lui a-t-elle pas donné de nouvelles?
Vient s'ajouter à cela le mystère de la femme chauve - souris qu'il aperçoit un soir et qui lui dit que son père est vivant.
A quoi rime tout cela?

Mickey, Ema et Spoon vont alors s'improviser apprentis détectives et mener leur enquête. Enquête qui les emmènera dans un salon de tatouages, dans un club de strip - tease, dans le jardin de la femme chauve - souris ... Et qui mettra Mickey devant un drôle de mystère : la présence d'un papillon dans presque tous les lieux qu'il traverse.
Se mêlent à cela, des histoires d'amitié, des sentiments et des bagarres d'adolescents.

Mickey est un adolescent un peu à part. Ayant vécu toute son enfance une vie de nomade, il rêve d'une vie normale, avec une maison, des amis et surtout, il souhaite plus que tout intégrer une équipe de basket. Il se retrouve en cohabitation avec son oncle, avec lequel les relations sont tendues. Certes, il se fait des amis, les moins populaires du lycée mais sur lesquels il pourra compter.

Une relation d'amitié forte s'installe entre Mickey et Ema même si cette dernière possède des zones d'ombre que Mickey ne parvient pas à éclairer.
Le personnage de Spoon est décalé, il apporte une touche d'humour, je l'ai particulièrement apprécié.
La relation entre Myron, l'oncle et Mickey est conflictuelle, distante, malgré de légers rapprochements soudains et éphémères. Elle est aussi très énigmatique car on ne sait pas vraiment ce qui s'est passé entre Myron et le père de Mickey.
Au fil de l'histoire arrive Rachel qui aura elle aussi son importance pour résoudre l'enquête.

L'intrigue est bien ficelée de sorte qu'on a envie de tourner les pages assez vite pour connaître la suite. La plume d'Harlan Coben est toujours facile et agréable à lire, d'autant plus que cette fois, il s'agit d'un roman destiné aux jeunes.
Ce qui m'a gênée, c'est le fait que ce soient des ados qui mènent l'enquête, j'ai eu un peu de mal à m'identifier aux personnages (en même temps, je ne suis plus une adolescente) , ce qui crée une distance.

J'ai en tous cas pris du plaisir avec cette lecture même si elle ne restera pas en mémoire pendant des années.

NB: Il s'agit d'un premier volet. La suite "A quelques secondes près" sera chroniquée prochainement.

Ma note : 4/5

L'avis de Maryline : ici


dimanche 2 novembre 2014

7 jours et des merveilles #27

 Une deuxième semaine de vacances pour A.
Un papa en arrêt de travail.
Une maman en repos pour une semaine. 
Une semaine à 3, youhou ! 

On commence par une bonne nouvelle : un énième rdv pour une échographie et bébé a bien grandi et pris du poids ! Plus besoin de rdv tous les 15 jours. J'en avais parlé ici . 

On est allé faire un tour chez Ikéa où c'est déjà Noël ... vivement l'ambiance de Noël dans les rues.
Du coup, c'était aussi Noël pour A. : Papa a craqué et acheté un train. Qui a dit que les femmes dépensaient plus, je vous le demande. 

A. a fait la liste au Père Noël : pas très variée. Elle est obnubilée par les bébés, elle les cherche dans tous les catalogues ! "Je veux ce bébé" et "Je veux celui - là aussi", etc, etc ... Sachant qu'elle en a déjà 3 à la maison! Elle s'en occupe d'ailleurs et les gronde aussi ... Elle fait aussi son bébé en réclamant que je lui donne le biberon ( biberon jouet)! Une petite régression aussi : des selles volontaires dans sa couche de la sieste. 
Je crois que ça cogite sérieusement dans sa tête cette venue de bébé ! 

On a profité du beau temps pour aller au parc et faire un tour de manège, les jeux étant fermés pour travaux. 

On a fait des muffins au chocolat. On devait faire des muffins d'Halloween mais je me suis plantée donc ce fut des muffins d'automne ...

Et puis on est allés voir des amis. A. était contente d'aller voir sa copine Anaëlle même si pour le moment, ce n'est pas évident de jouer avec elle, la différence d'âge est là. 

C'est Dimanche, il est temps de souhaiter une bonne rentrée aux enfants pour demain ! 




Noël chez Ikea


Le fameux train ...


La liste ! 


En route vers le manège ! 


Les muffins d'automne. 


Une petite carte hyper en retard pour un swap. (dessin "reproduit" à partir de Pinterest). 


Au parc avec ma copine.

C'était ma semaine en mots et en images pour Madame Parle . 

Bonne semaine ! 






De pourpre et de soie

Londres, 1939. Quand Ada commence à travailler au sein d'un atelier de mode de Dover Street, la belle jeune femme rêve d'une carriè...