samedi 29 juillet 2017

Un doux pardon

Hannah Farr est une personnalité en vue de La Nouvelle-Orléans. Animatrice télé, son émission quotidienne "The Hannah Farr Show" est suivie par des milliers de fans. Côté coeur, elle file depuis deux ans le parfait amour avec Michael Payne, le maire de la ville. Mais sa vie toute tracée va être bousculée par deux petites pierres...
Ces "pierres du Pardon" connaissent un immense succès aux Etats-Unis. Le concept est simple: si vous avez quelque chose à vous faire pardonner, il suffit d'envoyer une lettre d'excuses à la personne que vous avez blessée, accompagnée de deux pierres. Si cette dernière accepte vos excuses, elle vous renvoie l'une des deux pierres.
Bien inoffensives à première vue, celles-ci vont toutefois forcer Hannah à replonger dans son passé, celui-là même qu'elle avait soigneusement mis de côté depuis de nombreuses années, et toutes les certitudes de sa vie vont être balayées comme un château de cartes...
Est-il encore temps de changer le destin?


Une jolie couverture et un joli titre, tout pour accrocher de prime abord. D'autant plus que j'avais lu "Demain est un autre jour" du même auteur et qu'il m'avait plutôt plu.

Hannah est une jeune femme qui a tout pour être heureuse : un bon job, un "fiancé" plutôt bon parti, elle est jolie et intelligente, bref, une vie presque idyllique vu comme ça...
Evidemment, rien n'est jamais aussi simple...son pseudo-fiancé ne se risque toujours pas à la demander en mariage et a l'air de s'attacher plus aux apparences qu'à elle. En plus, il a une fille d'un premier mariage qui est exécrable avec Hannah. Son travail, dans lequel elle réussit plutôt bien, est convoité par une petite pétasse qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins. Mais si tout semble d'un coup s'écrouler dans sa vie, c'est à cause des pierres du Pardon. Ayant reçu une pierre de la part d'une ancienne camarade de classe, les souvenirs de son passé vont revenir au galop et chambouler toutes ses certitudes. 

Il s'agit d'une lecture plutôt facile et agréable mais sans surprises, une histoire cousue de fil blanc. 
Les personnages sont très ordinaires voire carrément clichés : le petit ami haut placé qui ne voit que ses intérêts et qui recule sans cesse sa demande en mariage (car en fait il n'en a jamais eu l'intention) ; la belle - fille adolescente insupportable; les parents divorcés en guerre; l'apparition du beau jeune homme dont l'héroïne va forcément tomber amoureuse parce qu'il est vraiment l'homme idéal à tous points de vue (sans blague?)...

Tout est bien fait pour rentrer dans les cases du Feel Good Book ou de la chick Lit (à quelques détails près si on se penche sur la définition mot pour mot du genre). 

Deux petites surprises tout de même en y réfléchissant bien, sans spoiler : "l'évolution" du beau-père d'Hannah et la véritable identité du jeune homme idéal...

En résumé, un livre pour aller à la plage ou pour se divertir sans avoir besoin de réfléchir. 

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois (432 pages)


et du Défi Lecture 2017, Catégorie 35, Un livre dont je me fie à la couverture.

vendredi 28 juillet 2017

Le courage d'une mère

Le combat d'une mère, qui, condamnée à une mort imminente, se démène pour trouver une famille d'accueil qui s'occupera et protégera ses quatre enfants. Son histoire et sa personnalité ont bouleversé la France entière.

Comment vivre la fin de sa vie, quand on n'a pas quarante ans et qu'on est mère de famille? L'automne dernier, Marie-Laure Picat apprend qu'elle est atteinte d'un cancer fatal à court terme. Sa première pensée est pour ses enfants: que deviendront-ils après sa mort? Résolue à assumer son rôle de mère jusqu'au bout, elle choisit elle-même une famille d'accueil. Aussitôt, elle se heurte à une fin de non-recevoir: non, ce n'est pas à elle de décider du futur de ses enfants, mais au juge, après sa mort. Non, rien ne garantit que Julie, Thibault, Matthieu et Margot seront élevés ensemble. Non, ils n'habiterons pas là où ils ont grandi.
Révoltée par l'aberration de la situation, Marie-Laure alerte les médias. Alors, un extraordinaire mouvement de solidarité se met en place, la presse relaye son message: le courage de cette jeune maman émeut le pays et elle reçoit un soutien inespéré.

C'est pour laisser une trace que Marie-Laure a voulu écrire ce témoignage, pour ses enfants d'abord et aussi pour montrer qu'il faut assouplir le carcan administratif imposé aux familles dans la détresse. Pour que son combat ne meurt pas avec elle.



On a tous entendu parler, de près ou de loin, de cette mère de famille mourante et de son histoire. Je ne vais pas faire de résumé, tout est dans cette quatrième de couverture. 
Je ne suis pas vraiment fan de ces lectures mais comme il a fait partie d'un de mes challenges cette année, je m'y suis mise. 

Marie - Laure commence son histoire par le début : son enfance. Une enfance assez difficile, une mère qui a abandonné son rôle très vite, un père qui a dû faire avec, et des enfants courageux. Marie - Laure a fait sa vie, elle a rencontré l'amour et donné naissance à quatre enfants. Et puis vint l'annonce de la maladie. 

J'ai aimé lire ces pages, Marie - Laure étant loin de s'apitoyer sur son sort, bien au contraire. Elle fait preuve de beaucoup de courage, comme le titre l'indique, et de beaucoup d'humour. Elle raconte son combat difficile, mené pour le bien de ses enfants, son combat aussi contre la maladie même si l'issue est certaine. On sent dans son récit tout son amour pour ses enfants mais aussi pour les gens en général. Il émane d'elle beaucoup de générosité et de gaieté malgré la tragédie. C'est une maman comme tout le monde, qui parfois en a marre, quatre enfants, ce n'est pas facile à gérer tous les jours! Mais comme la majorité des mamans, elle fait de son mieux, chaque jour. Elle a une grande capacité d'écoute et de compréhension envers ses enfants, qui vivent une situation hors du commun, surtout pour leur âge. Mon coeur s'est serré pour la petite Margot qui n'a probablement aucun souvenir de sa maman. 

Une histoire tragique mais racontée sans apitoiement, avec de l'humour et beaucoup de sincérité. Une femme qui aurait mérité d'être connue. Ses enfants doivent être fiers d'elle. 

Lu dans la cadre du Défi Lecture 2017 : Catégorie 24, Un coup de coeur de quelqu'un de plus jeune. 

Les âmes vagabondes

Il est temps que je me remette à mes chroniques car je suis très très en retard. Le livre qui suit, je l'ai lu en...Juillet! La Terre...