mardi 29 septembre 2015

Projet 52 : Dans ma cuisine

Le thème de la semaine dernière : Dans ma cuisine


Il s'agit du haut du frigo : une petite fiche récapitulative pour lutter contre la néophobie. 

Depuis assez longtemps maintenant, plus d'une année en tout cas, A. a quelques "soucis" avec la nourriture. Après être longtemps restés désemparés face à cette situation et après de nombreux conflits à table, j'ai posé cette fiche sur le frigo. Surtout pour nous rappeler que cela ne sert à rien de s'énerver sinon de causer encore plus de problèmes alimentaires pour l'avenir. Son comportement à table varie assez souvent, on peut dire qu'elle a des "périodes". 
Elle a donc des périodes dites "bonnes" où elle va manger plutôt correctement, ce qui ne veut pas dire pour autant qu'elle mange de tout. La semaine dernière correspond à une bonne période. Dans son assiette, elle a souvent trois sortes d'aliments : viande ou poisson/féculent/légume. Dans une bonne période, elle va bien manger les deux premiers et goûter le légume qu'elle ne connaît pas beaucoup voire manger ceux dont elle a l'habitude. Et tout ça, dans le calme!
Dans des périodes plus sombres, elle ne mangera presque rien et les tensions sont plus nombreuses malgré nos efforts. 
Souvent, comme j'ai pu mettre les liens dans mes résumés de la semaine, j'ai tenté de nouvelles recettes, parfois avec succès et d'autres fois, non. Dans ces cas - là, pour lutter contre la néophobie, le refus d'un nouvel aliment, je lui présentais ce qu'elle avait dans son assiette et puis je la laissais découvrir par elle - même en lui laissant le temps. Moi - même je mangeais, en y allant de mes petits commentaires "Mmmm, c'est bon". Elle finissait la plupart du temps par goûter et manger si cela lui plaisait. 

Plusieurs éléments sont également à prendre en compte pour les repas et qui sont loin d'être négligeables : La faim et la fatigue. Lequel de nous mange alors qu'il n'a pas faim? Avons - nous envie de manger lorsqu'on est fatigués? C'est évidemment pareil pour nos enfants. 
La semaine dernière, A. a réclamé le dîner plus tôt et elle a mangé!

Il n'y a pas de recette miracle mais il est important d'écouter l'enfant afin qu'il comprenne lui - même ce qui se passe dans son corps, qu'il puisse comprendre ses propres sensations. Que peut-il comprendre si on le force à manger sans faim? Est - ce vraiment une contrainte de dîner à 18h45 plutôt qu'à 19h30 (par exemple)?
Ecouter un enfant ne pas dire satisfaire tous ses désirs. D'ailleurs, il ne s'agit pas ici de satisfaire un désir mais de répondre à un besoin. 

J'espère que dans l'avenir, nous aurons plus de périodes "bonnes". C'est en bonne voie. 

Sur ce, bon appétit! 

C'était ma participation au Projet 52 de Milie.


mercredi 16 septembre 2015

Harry Potter à l'école des sorciers



Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "gros", c'est donc une redécouverte.

Harry est devenu orphelin le jour où ses parents ont eu un "accident". Il se retrouve chez son oncle et sa tante qui le déteste car Harry fait partie de ces gens "bizarres". En revanche, ils couvrent leur fils "d'amour" par de multiples cadeaux. Un jour, du courrier arrive pour Harry. Malgré tous les efforts de son oncle pour qu'il ne la lise pas, Harry va suivre son destin, notamment grâce à Hagrid qui vient le chercher. Son destin, c'est celui de la sorcellerie.

Harry prend le train direction Poudlard, l'école de sorcellerie et fait la connaissance de Ron qui devient tout de suite son ami. Harry ayant toujours vécu chez les "Moldus", la magie est une véritable découverte pour lui.

De suite, on déteste l'oncle et la tante d'Harry, d'ignobles personnages qu'on imagine obèses et laids, ce qui par conséquent nous amène à se prendre d'affection pour Harry, pauvre petit bonhomme enfermé dans un placard.

Harry, heureux comme un pape, découvre les pouvoirs fascinants de la magie. Enthousiaste à l'idée de quitter son environnement familial déplorable, il se sent tout de suite chez lui à Poudlard. Avec Ron et Hermione, ses nouveaux amis, il va vivre des aventures passionnantes et parfois dangereuses.

Le monde de la magie est un univers fascinant et on entre sans problème dans l'histoire même en étant adulte. Qui n'aimerait pas un peu de magie dans sa vie? Si on pouvait entrer dans une pièce en donnant un mot de passe à un portrait accroché au mur ; si on pouvait voir nos proches décédés à travers un miroir ; si on pouvait manger des bonbons au goût surprise ; si on pouvait voler ! Ce serait carrément fun. Evidemment, ce n'est pas possible, sauf avec Harry Potter!

Il n'y a pas que la magie, il y a aussi une énigme à résoudre : qui est le traître qui s'est introduit à Poudlard et qui veut voler la pierre philosophale?

Une enquête, de la magie, des personnages attachants : cela donne un joli roman jeunesse à consommer sans modération.

Lu dans le cadre du Challenge A year in England




lundi 14 septembre 2015

Projet 52 : Dans mon lit

Le thème de la semaine dernière pour le Projet 52 de Milie : Dans mon lit.

Dans mon lit, un bébé malade. La toute première rhinopharyngite de Petite M. C'est une première dont on se passerait bien mais qu'on ne peut éviter. Un rhume en partie due à une nouvelle dent en approche a priori. 
Donc, un bébé qui chouine la journée et qui hurle de temps en temps, qui s'endort dans les bras de maman...C'est pas évident mais que c'est agréable de pouvoir encore profiter de garder son bébé dans ses bras comme ça. Bon, faut pas que ça s'éternise non plus hein! 

Elle n'est pas encore rétablie mais les nuits sont meilleures...



C'était ma participation au


dimanche 13 septembre 2015

7 jours et des merveilles #67

Ma semaine en mots et en images pour Madame Parle.

Une semaine qui est passée très vite : seule le soir cette semaine, c'était "récupérage" des filles à l'école et à la crèche, bain, dîner et dodo...
Rien de bien extraordinaire en somme et même pas le temps d'allumer mon ordinateur.

Une semaine bien fatigante car Petite M était malade donc il y a eu beaucoup de réveils nocturnes. Et il faut rajouter les réveils de A. également pour des cauchemars, des bisous ou des pipi au lit... Et puis une bonne conjonctivite pour le week - end, youpi! 

Désormais, c'est vraiment officiel : Petite M. fait vraiment du quatre pattes et va donc dans tous les endroits "interdits" (forcément sinon c'est pas drôle), s'assoit seule et se hisse sur ses pieds dès qu'elle trouve un appui. Mais pourquoi grandit - elle si vite? Du coup, elle entre maintenant dans un autre apprentissage : le langage. 
Première semaine de garderie pour A et elle n'en est pas mécontente donc, tant mieux! Malgré tout, ça reste de longues journées pour elle. 

Le week-end fut le bienvenu et j'ai emmené A. faire un tour pour la première édition de "Piquet de rêve" à Rennes. Merci à mon collègue de m'en avoir parlé car on a passé une très bonne après - midi : pataugeoire, plage, musique... et l'occasion de voir le travail de mon collègue et de son cousin en marche : un robot crayon qui dessine tout seul. Et aujourd'hui Dimanche, le public pourra le colorier.  

Et ne manquez pas également aujourd'hui, la fête de la confiture à l'étang du Matelon! ^^ Dommage, il pleut...

Allez, demain, c'est reparti pour une semaine. 

Bises.


Trop bien la piscine!


Le crayon qui dessine


La plage


Trouvaille au vide - grenier (le boulier, pas le bébé)

Bonne semaine! 

dimanche 6 septembre 2015

7 jours et des merveilles #66

Ma semaine en mots et en images pour Madame Parle.

Première semaine d'école pour A : j'en ai un peu parlé ici. Avec un petit couac le Mercredi : je reçois un appel du centre de loisirs qui me dit qu'elle est à la garderie car elle n'est pas inscrite au centre. Sauf que je suis allée à la mairie en Août pour effectuer son inscription pour tous les Mercredi de l'année ! 

Première semaine de crèche pour Petite M : aucun problème. On la dépose et elle va direct jouer sans se préoccuper de nous. Tant mieux!
Elle fait encore d'énormes progrès en motricité : elle commence le quatre pattes (niveau tortue) et se met debout dans un parc! On n'est pas sorti de l'auberge.

Première semaine de boulot pour moi : collègues sympas, mise en route tranquille, projets à penser...

Et puis pour Papa : j'ai envie de dire première semaine avec un peu moins de repos. Quand j'étais à la maison, il pouvait faire des siestes plus longues (il se lève tôt) mais maintenant, il faut aller récupérer les filles. Mais ça le fait, enfin faut bien. 

Donc, une première semaine plutôt positive. 

Samedi, nous sommes allés inscrire A. au multisports.
Nous avons été à la ferme : jeux dans la paille, visite de la porcherie...et sa copine était là donc, que demander de mieux?

La note un peu moins bonne : Petite M. qui s'est mise à hurler hier soir. Dents? Rhume? Rhume à cause des dents? Nuit difficile dans le lit de Papa et Maman. 

La semaine prochaine, on change de rythme. Les filles resteront plus tard dans leurs établissements car c'est moi qui les récupère...à 18h. J'espère que Petite M ira mieux déjà. 

Voici quelques photos pour terminer : 


Papillon des neiges


Nouveaux jouets


Piscine de paille


Debout!

Bonne semaine!

samedi 5 septembre 2015

Projet 52 : Rentrée


Thème de la semaine du projet 52 : Rentrée.

Mardi, c'était la deuxième rentrée de A. : elle est passée de la TPS à la PS. 
Tous les TPS de l'année dernière ont été rassemblés pour former une classe de PS avec des MS (PS de l'année dernière qui étaient dans leurs classes aussi). 

Comme l'année dernière, elle était contente de reprendre l'école, surtout pour retrouver sa copine Malia et pour aller dans la classe de Thibaud. Mais Thibaud n'était pas là les deux premiers jours, il a été remplacé par Morgane (ça commence bien). Thibaud est revenu Jeudi puis Vendredi, c'était Claire, la maîtresse du Vendredi...A vrai dire, je n'ai pas trop compris car je croyais que le jour de décharge de Thibaud était le Lundi...bref. 

Les jours sont passés vite cette semaine. Et l'année commence bien :
"J'ai changé de place dans le dortoir"
"Ah bon, pourquoi?"
"Parce que je faisais le bazar avec Malia".
Ok, ok...

Une bonne rentrée donc. Le petit coeur, c'était juste pour le fun mais j'aime tellement cette jolie idée de Marjoliemaman.

C'était ma participation au projet 52 de Milie c'est quoi ce bruit.


Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...